Filtrer
Filtrer

Chapitres


Cas cliniques

Âge (gamme)

Types d'intervention


Nettoyer

MALADIES DE LA RÉTINE PÉRIPHÉRIQUE

Décollement de Rétine Rhegmatogène

Le décollement de  rétine est la séparation de la rétine neurosensorielle de l’épithélium pigmentaire de la rétine. Le décollement  rhegmatogène est le type de décollement le plus commun, causé par une déchirure qui permet l’accès du vitré liquéfié à l'espace sous-rétinien.

Le décollement rhegmatogène est habituellement précédé de décollement du vitré postérieur  provoquant  des photopsies et des corps flottants. Les symptômes après le décollement  incluent la vision troublé, les métamorphopsies, les altérations du champ visuel et /ou perte de la vision...

Le décollement de  rétine est la séparation de la rétine neurosensorielle de l’épithélium pigmentaire de la rétine. Le décollement  rhegmatogène est le type de décollement le plus commun, causé par une déchirure qui permet l’accès du vitré liquéfié à l'espace sous-rétinien.

Le décollement rhegmatogène est habituellement précédé de décollement du vitré postérieur  provoquant  des photopsies et des corps flottants. Les symptômes après le décollement  incluent la vision troublé, les métamorphopsies, les altérations du champ visuel et /ou perte de la vision central.

Les facteurs qui prédisposent  à cette maladie incluent la myopie élevée, aphaquie,  pseudophaquie, antécédents familiaux et l’inflammation.

L' examen à la lampe à fente révèle cellules en suspension dans la cavité vitréene (signal de Schaffer), connues comme  « poudre de tabac ». L’ hémorragie dans le vitré peut résulter de la rupture vasculaire à la déchirure. La pression intraoculaire est  souvent baisse à l’œil affecté. La rétine récemment détaché a un aspect lisse, convexe et avec  mobilité.

Si elle n'est pas traitée, survient une réaction inflammatoire, la vitréorétinopathie proliferative,  causant la fibrose, la formation de la membrane et la contraction. La rétine prend, peu à peu une configuration plissé, plié, tendue et sans mobilité. La vitréorétinopathie proliferative aggrave le pronostic.

Le traitement du décollement rhegmatogène est chirurgical. La vitrectomie par la pars plana est la procédure la plus fréquente. Toutes les déchirures sont identifiées, la traction enlevée et la rétine réappliquée. Les déchirures sont scellées avec laser et la cavité vitréenne tamponnée avec gaz ou silicone liquide.

Le principal facteur qui détermine le pronostic final est l'état de la région maculaire au moment de l'intervention chirurgicale. Le pronostic est nettement mieux si  la région maculaire ne se trouve pas détaché au moment de la chirurgie. Aussi un intervalle plus long entre les symptômes et la chirurgie affecte négativement le résultat.

[Lire plus] [Lire moins]
Cas cliniques